Pour Petitepoissone

31/03/2021

… Sans faction que le bien–être de soi-même, sans patrie que celle de chaque existence quotidienne, Petite Poissone œuvre pour un élan doux et lucide sur nos petits et grands sentiments de merde. Merci à elle. Petite Poissone, « la vie est belle quand tu t’en mêles ».

Lire la suite »

Chère Candy

Chère Candy, Notre conversation d’aujourd’hui m’a rappelé celle que nous avons eu il y a peut-être dix-huit ans maintenant. C’était au début de ce siècle, t’en souviens-tu ? Nous étions attablées au bar près du TNS où tous les étudiants philosophes (…)

Lire la suite »

Je t’attends

29/03/2021

Je t’attends, je m’en suis fait le vœu. Tes mots sont mystère et relâchement. J’ai crée un fantôme pour t’attendre, et surtout pour savoir comment tu seras quand tu seras là. Y’a du toi partout comme un flot qui manque

Le rêve du noir

Dormir au fond d’une matière Pour les photographies de Michel Handschumacher Le noir se rêve cœur, roche, milieu, aiguille, sillon. Dormir au fond d’une matière, se faire branche, feuille, pli, verre si seulement s’eut été possible. Se courber au creux (…)

Lire la suite »

Des graines de chardon, une chouette et un corbeau

Deux installations de l’artiste contemporaine Claire Morgan, née à Belfast en 1980, se pensent l’une en vis-à-vis de l’autre dans cet article. Il s’agit de Gone to Seed et de Here is the End of All Things, toutes deux créées (…)

Lire la suite »

Solitaire

15/03/2021

Les hommes sont solitaires, avec ou sans terrier. Il y a les loups, les oiseaux de couleur, quelques chamois aussi. L’emblème du terrier n’est pas sa tapisserie intérieure, comme la femme n’est finalement pas maitresse en sa demeure. La chaleur (…)

Lire la suite »

Les caresses zénithales d’Hélène Langlois

03/03/2021

Et la lumière pend, se couche puis se replie. Ici et là. Hélène Langlois relève les caresses de la lumière, étalées ou circonscrites au loin sur une façade, sur une grue, au plus près d’un interrupteur, sur les traces d’un (…)

Lire la suite »

L’art à l’état d’aire

Caroline Tapernoux, comme Claire Morgan ou encore la compagnie Adrien M et Claire B, tapisse d’aires les espaces d’art. La suspension est de mise, la lumière se prend dans les micro-accros de l’air.[…] la lumière de Caroline Tapernoux, elle drape et donc visibilise les cascades et les avalanches des aires de l’air.

Lire la suite »

Lichen

01/02/2021

Pour le lichen comme dans le dessin, il n’y a pas de chef chez les lignes encordées, pas de cime non plus. Partons en digression pour un abandon formel avec les dessins de Nicolas Aiello et les photographies de Susanna (…)

Lire la suite »

La carpe de Naohiro Ninomiya

14/01/2021

L’exposition photographique de Naohiro Ninomiya a ouvert ses portes à la galerie Metamorphik à Lyon. Patines Orotone, tirages argentiques, lignes acérées couvrent les murs. Devant ses tirages photographiques, les durées volent en éclats, au diable les ouvertures et les temps (…)

Lire la suite »

Les animaux montent à Paris

14/12/2020

Dans Bêtes de scène, se déploie une palette de regards de sculpteurs contemporains sur la figure animale, si tant est que cela existe. L’occasion pour nous de découvrir ce que l’art d’aujourd’hui retient et modèle de l’animal mais aussi d’imaginer l’animal comme mesure de l’homme. Une colonisation joyeuse s’empare de l’espace Monte Cristo…

Lire la suite »

Claire Lindner

01/12/2020

Le ciel et la terre, il faut les imaginer d’art. Que ce soit eux qui bougent et plus jamais nos doigts auprès d’eux, tétanisés qu’ils sont, nos doigts au souffle coupé. Ainsi, en ce deuxième confinement – texte écrit le 20-11-2020- qui cadre si bien les temps et les espaces par des fenêtres, offrons la buée des mots aux nuages et aux installations de la céramiste Claire Lindner. Voici pour ses pièces, un poème…

Lire la suite »

Étrangère

30/11/2020

… Je suis l’étrangère
de celle de mon passé
L’ovni atterri
de ma propre vie …

Lire la suite »

Artis natura volume 2 – Highwind Press

27/11/2020

Artis Natura is a bilingual, serial publication of readings and art that critically engage with the world. We strive to bridge the gap between academia and artistry, to present a diverse anthology about the occupants, places, and phenomena of our shared (…)

Lire la suite »

(Radical)ière – Tract poétique collectif – aux éditions Pupilles vagabondes, livres pauvres

Deuxième numéro de la collection RADICAL(E), (Radical)ière est un tract poétique collectif, au format A2 replié, impression offset n&b sur papier 100 gr/m².

Lire la suite »

L’inventaire

On dit que la rivière que l’on traverse n’est jamais la même, ne peut-on pas dire de même au sujet du vent ? L’air qui nous brosse sur son passage ne ressemble pas à celui d’hier, s’est rafraichi depuis qu’il est (…)

Lire la suite »

Point contemporain

Créée en avril 2015, Point contemporain est une revue dédiée à l’art contemporain.

Lire la suite »

Le pull rose

16/11/2020


montrez-moi votre argot
j’en ferais de la purée pour les riches
du homard libre
et des coquilles volantes
des joyaux, des savons…

Lire la suite »

NIEPCEBOOK N°15

10/11/2020

Édition limitée, numérotée et certifiée par un cachet à froid. « Portraits de ville / Portraits de campagne », « Téléphone portable l’appareil photo de poche » Que montre la photographie contemporaine ? Nous sommes heureux de publier : BBY Brigitte Manoukian Claudia Vialaret Eddy Nau Jean-Pierre Duvergé Michel Berberian Olivier Mühlhoff (…)

Lire la suite »

Biocène, petit éloge de l’œuvre d’ Eugenio Ampudia

03/11/2020

Lors du Concert pour le Biocène de l’artiste Eugenio Ampudia, nous n’étions plus en lieu et place des spectateurs, notre œil s’est tourné vers la salle, nous étions du côté des artistes-musiciens, du côté de cette scène qui offre aux (…)

Lire la suite »